visite du site du Castellu di Serravalle et museu di u Niolu

Publié le par J L

 

 

 

 

Samedi 20 août 2011: sortie à Serravalle (Niolu)

 

 

 

torra-serravalle.jpgvestiges de la Torra de Serravalle

 

 

 

 

 

 


 

Avant toute chose, il convient de remercier Ghjuvan'Flippu Antolini, archéologue, qui a bien voulu nous consacrer une journée afin de nous faire découvrir un site exceptionnel du Niolu: Serravalle, et qui a partagé simplement avec nous ses compétences et sa connaissance du milieu.

 


Après deux heures de route (nous étions une dizaine en trois ou quatre véhicules) nous avons rejoint Ghjuvan Flippu sur le site même des fouilles, piton rocheux et plateau relativement boisé, qui domine l'entrée du Niolu en venant de l'aval, perché sur la rive droite du Golu.

Sarravalle2-11.JPG

Au travail, une quinzaine de jeunes gens dégageaient minutieusement plusieurs carrés de fouilles, livrant progressivement au grand jour les traces d'une occupation humaine dense et opiniâtre datant de la fin du néolithique corse: murs effondrés, matériel céramique abondant, dont de nombreux tessons marquant clairement leur appartenance chronologique, pointes de flèches finement travaillées, dont une obsidienne translucide...

 

Pointe-obsidienne.jpg

 

 

Tout cela abondamment et savamment commenté par notre hôte ...

 

 

 

sarravalle1-2011.JPG

ghjan-filipu.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tessons-2.jpg    tessons

 

 

tessons caractéristiques                


 

Une visite du plateau nous permettait ensuite de découvrir des emplacements de cabanes, les remparts adossés aux rochers, et plus haut, un ensemble d'aménagements pastoraux sur structures probablement préhistoriques...DSCN8594

 

Le repas de Midi fût partagé au pied des vestiges du Castel médiéval, qui comme toujours, est venu s'intégrer aux structures préexistantes dans un secteur traditionnel, stratégique à toutes les époques d'insécurité , de surveillance et de défense du bassin de vie du Niolu, autant que de contrôle des voies de communications.

 

 

 

 

groupe-musee.jpg

La visite du Musée (particulièrement riche, documenté, et fort pédagogiquement organisé) a clôturé cette belle journée, étayée par les explications savantes de Ghjuvan'Flippu, chaque vitrine présentée par le détail dans un ordre chronologique, et en point d'orgue, les commentaires passionnés (et  passionnants) sur la statue menhir de San Ghjuvanni III. Puissent un jour toutes nos vallées se doter de tels outils !

 

 


 

gb3.jpg       statuette.jpg 


Grand moment de cette journée, la remise par Ghjuvan'Flippu à Daniel Polacci du bronze luniforme (ancoriforme) du Casteddu de Capu Retu, qui revient dans son site d'origine après une année d'absence (il a été exceptionnellement exposé au musée d'Albertacce pour sa première année d'inauguration, en compagnie de son « grand-frère » du Niolu, première fois sans doute depuis deux-mille ans que deux bronzes de ce type étaient réunis en un même endroit.

gf-antolini_d-polacci.jpg 

Il a été décidé d'un commun accord de renouveler ces mises en parallèle (dans l'autre sens) autour d'une journée de l'archéologie pré et proto historique à Carbuccia...

 

tessons-3.jpg       Photo-503.jpg

 

Compte rendu rédigé par D. Polacci.

 

En août 2012 la fouille se poursuit :

 

articles sur Corse net infos

Fouilles archéologiques le Niolu décrypté

 

Ghjuvan-Filippu-Antolini l'archéologie est mal organisée en corse

Commenter cet article

Weber Ghjuvan Micheli 18/04/2012 19:28


Socu filici di scopra u vostru blogu è di veda u bronzu gravunincu rivultà à u so locu. Tant'amicizia cù u ricordu trimendu di a vostra visita di tandu in Cinarca.


Un gravunincu spatriatu... in Cinarca.


À prestu.